Chapeau bas Monsieur Patrick Partouche !

Patrick Partouche, un Grand homme du monde du jeuLa saga du Partouche Poker Tour prend fin. Après la tempête, le calme est revenu. Faut dire que ce feuilleton à rebondissements digne de Dallas a mis du piment dans le milieu du poker quelque peu morose en France. En effet, après la vague des départs en vacance de manière définitive de certaines salles de poker (les dernières en date sont Titan Poker et PokerXtrem qui ont perdu leur agrément de l’Arjel), voilà que la saga du Partouche Poker Tour a animé l’univers du poker légal en France. A croire que les joueurs de poker et autres sites de poker auraient pu prendre leur dose de Lindt (quelques grammes de finesse dans un monde de brutes) histoire de ne pas s’acharner sur le groupe Partouche.

Gagnant du PPT Saison 5: Ole Schemion

L’allemand Ole Schemion a remporté le Partouche Poker Tour Saison 5 et il est reparti avec un chèque de 1.172.850 euros. Quant au russe qui a terminé à la deuxième marche du podium a gagné 693.494 euros. Il faut aller à la sixième place pour chercher le premier français de ce tournoi, Fabric Touil, qui a empoché 223 498 euros. Pas mal quand on sait que 573 inscrits ont payé la coquette somme de 8500 euros pour s’asseoir à une table de poker et taper le carton face à des joueurs du monde entier.

Patrick Partouche, un grand homme

Le Partouche Poker Tour a pris fin après cinq saisons d’activité. Dommage que ce tournoi se termine de cette manière à cause d’une erreur marketing et de communication. Dans ce cyclone médiatique, Patrick Partouche a sorti le grand jeu en respectant le prizepool garanti de 5 millions d’euros. La grande classe. Patrick Partouche aurait très bien pu rester sur sa décision et laisser le prizepool à 4,3 millions d’euros. Pourtant, en revenant sur sa décision, on voit « la grandeur » du personnage qui a une parole et qui la tient. Lors de l’annonce de la fin de manière définitive du Partouche Poker Tour, Patrick Partouche n’était pas en possession de l’ensemble des éléments qui circulaient au sujet des 5 millions garantis. En grand homme, cette « grande gueule » a repris le micro pour annoncer que le prizepool de 5 millions sera garanti.

Ceci étant le Partouche poker Tour VI n’aura pas lieu et la décision de Patrick Partouche est finale (lire article Partouche Poker Tour : Clap de fin sur la Croisette). Comme dit le proverbe « Il faut rendre à César ce qui appartient à César », Patrick Partouche a su se montrer à la hauteur en « reconnaissant la maladresse de la campagne médiatique qui a été faite sur ce tournoi cette année » et assume les conséquences de ce raté. De plus, Patrick Partouche ne lâche pas ses troupes dans la tempête et a refusé la démission présentée par Jean-Jacques Ichai, directeur marketing poker du groupe Partouche. Dans ce moment difficile, on ne peut qu’apprécier le comportement de ce chef d’entreprise qui assume l’erreur de son équipe sans pour autant lâcher le « coupable ». Comme il dit, l’erreur est humaine et cet homme au coeur gros comme ça a prouvé que derrière cette bourde a plus de 700 000 euros, il y a un homme qui mobilise son équipe et qui assume ses responsabilités.

On retiendra dans cette affaire que le monde du poker ne fait pas de cadeaux et que les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook peuvent être des armes redoutables. Mais surtout, au delà du tapage médiatique qu’a suscitée cette affaire, on retiendra le courage et le professionnalisme d’un joueur de poker qui est tombé dans la marmite du casino dès sa plus tendre enfance et qui respecte la sphère du poker en rectifiant le tir et qui a fait preuve d’un immense respect envers ses troupes. Chapeau Bas Patrick. Partouche à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 7 + 15 ?
Please leave these two fields as-is: