Poker en France: de 2005 à aujourd’hui

Les francais recherchent du poker en ligne sur GoogleC’est incroyable l’allure à laquelle le jeu de poker est entré dans les moeurs et le quotidien des français. En l’espace de cinq ans, la pokermania a envahit Internet, les magazines, les étagères des bibliothèques sans parler de la télévision, de la radio et des bancs des facs. Pas un jour ne passe sans que le sujet du poker n’est abordé autour de nous, au bureau ou à travers une discussion avec des amis ou une publicité vantant les mérites de telle ou telle room sur le petit écran. Ce jeu de cartes peut être une étude de cas d’école de commerce à lui seul et il s’est même invité dans le processus de recrutement de candidats quand ce ne sont pas des joueurs chevronnés qui se reconvertissent en consultant pour entreprise pour inciter ls troupes à vendre toujours plus. Le poker se mange à toutes les sauces: sauce « joueur de poker débutant » avec tutoriaux et explications détaillées des règles de poker, sauce « joueur de poker confirmé » avec bonus et tournois aux prizepools mirobolands, sauce « recrutement avec maîtrise du bluff au poker » et je choisis à profil égal celui qui saura le mieux jouer au poker.

Oui, le poker fait partie de notre quotidien mais cet engouement ne risque pas de faire Pschiitt tout comme le procès de notre ancien Président de la République? Les salles de poker en ligne qui proposaient leurs services de manière illégale quelques années auparavant (nombreuses d’entre elles sont légales aujourd’hui NDLR) ont connu un succès exceptionnel grâce à un phénomène nouveau: des tournois de poker commentés à la télévision mettant le joueur au cœur de l’action grâce aux mini caméras incrustées dans les tables sans parler du show à l’américaine. Les français ont succombé à ces émissions passionnantes dont Canal Plus fut la première chaîne à flairer le bon coup. Durant ces émissions ou à peine terminées, voilà que les salles de poker en ligne voient des records d’affluence tout comme la difusion de reportages comme par exemple Capital. Face à cette pokermania, les rooms online ont été prises d’assaut et les ouvertures de comptes se faisaient en pagaille. Les tables de poker étaient pleines, les bonus coulaient à flot et le tiroir caisse débordait d’argent pas si virtuel que ça. Face à l’essor du poker, les instances dirigeantes (sous la pression des directeurs de groupes de casinos français) autorisaient les établissements de jeu à ouvrir des tables de poker. Une nouvelle ère débuta. Les joueurs de poker en ligne se sont donc rués vers les casinos terrestres pour se mesurer à leurs adversaires et améliorer leur poker face et autre stratégie. Le poker réel et le poker en ligne devenaient complémentaires et les tournois clandestins chutèrent au profit des tournois réglementés. Puis vint le temps de la légalisation du poker en ligne en France des années après d’autres pays européens comme Malte ou la Grande-Bretagne. Les salles de poker en ligne illégales se sont pliées aux règles de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (Arjel) et sont entrés dans le « droit chemin » avec des taxes sur le dos. Mais la légalité a un prix et quel prix! Les opérateurs de sites de poker en ligne sont satisfaits du marché ou du moins sont quelque peu moins déçus que les résultats du pari sportif. Cependant, les sites qui ont dépensés sans compter durant six mois en publicité commencent à se serrer la ceinture. Autant dire que les directeurs financiers font des heures supplémentaires pour tenter de contrôler les finances et arrêter l’hémorragie (rendons leur hommage!). Aujourd’hui, la France est dotée d’une règlementation des salles de poker en ligne (poker légal France) qui ont leur licence comme Titan.fr, Chilipoker.fr, Pkr.fr pour ne citer qu’elles. Certaines rooms ont axé leur stratégie sur le sponsoring de clubs de football (Olympique Lyonnais, PSG, Saint-Etienne, Olympique de Marseille) ou sur des ambassadeurs à forte renommée (Chabal, Monfils, Estelle Denis, Bruno Solo ou encore Joey Starr) afin d’encourager les joueurs à ouvrir un compte sur leur site.

Google Trends: Poker en ligne en forte hausse

Les émissions de poker sont toujours suivies par des télespectateurs à l’affut des belles mains, les radios et télévisions diffusent des spots à la gloire des références et autres communautés francophones de poker (d’ailleurs, toutes les salles se targuent d’avoir la plus grande communauté francophones NDLR) et les casinos terrestres et autres tournois de poker en ligne sont très courtisées par les joueurs (tout dépend des rooms ndlr). Le poker en ligne est passé de la « clandestinité » à la légalité sous l’œil attentif de l’Arjel qui porte le costume de Navarro. Autant dire que le poker en France devrait encore avoir de beaux jours devant lui et on devrait assister à une rude concurrence entre rooms de poker légales en France. Il est évident que le marché ne peut supporter toutes les rooms légales et certaines seront amenées à disparaître. Le poker en France connaît un franc succès et on assiste depuis de longues années à une véritable pokermania même avant la légalisation. Le poker fait partie intégrante de notre quotidien et ne cesse de nous bluffer par cet engouement. A voir la courbe de Google Trends, les français cherchent sur le moteur de recherche du poker en ligne et ce depuis fin 2005. La courbe ne cesse de croître année après année. Autant dire que le texas holdem poker sur le Web a un bel avenir. Poker à suivre.

© PokerenligneNews.com

Courbe de Google Trends montrant les recherches des francais pour le poker en ligne
Poker en ligne sur Google Trends

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 4 + 15 ?
Please leave these two fields as-is: